Journée d’immersion pour des coordonnateurs ULIS du bassin nantais

22 juillet 2022

Le groupe de coordonnateurs ULIS chez Elior

En cette fin d’année scolaire, le groupe de travail « Education et insertion des jeunes » a pu expérimenter un nouveau projet sur le bassin nantais : une journée d’immersion en entreprises pour les encadrants de jeunes en situation de handicap.

Son objectif ? Leur faire découvrir le monde de l’entreprise de l’intérieur, ses métiers et ses politiques handicap, pour mieux en parler aux jeunes accompagnés et les aider à se projeter dans leur parcours scolaire et professionnel.

4 établissements basés dans l’agglomération nantaise ont répondu présents à l’invitation du Manifeste Inclusion : les lycées Bougainville, Jean-Jacques Audubon, Nelson Mandela et Erea.

5 coordonnateurs de classes ULIS et d’unités PIAL se sont ainsi retrouvés mardi 5 juillet matin à la Direction Régionale Centre-Ouest d’Elior.

« Un 1er temps d’échanges a permis à chacun de faire connaissance, d’exprimer ses difficultés et besoins pour travailler sur l’insertion professionnelle de ses élèves » raconte Fyntha Parant, responsable diversité et égalité des chances d’Elior France, qui a porté cette initiative à Nantes.

Le groupe s’est ensuite rendu au magasin Atlantis de Decathlon. Là, Maëlle Biteau, directrice de magasin, leur a présenté les différents métiers du groupe.

« C’est toujours un plaisir de recevoir des écoles, entreprises et leurs représentants, de pouvoir leur partager notre passion, nos parcours, nos métiers et notre histoire, de répondre aux questions mais surtout d’échanger en toute sincérité ! Chez Decathlon, nous sommes convaincus que c’est en écrivant ensemble les projets que nous pourrons faire mieux demain.»

Le groupe dans le magasin Atlantis de Decathlon

Direction ensuite un restaurant géré par Elior pour déjeuner et visiter les cuisines.

Le groupe en visite dans un restaurant géré par Elior

A chaque visite, les coordonnateurs ont pu échanger avec des managers sur le terrain, confronter leur vision sur l’accueil des jeunes en situation de handicap et ainsi lever certaines interrogations ou craintes.

Emmanuel Rouaud, enseignant coordonnateur au lycée Jean-Jacques Audubon précise :
« Cette journée a permis de créer des liens très intéressants et d’évoquer l’inclusion de façon plus globale. Un travail commun ne pourra être que bénéfique pour l’insertion socioprofessionnelle des personnes en situation de handicap. »

Fyntha Parant complète : «  Cette journée a été très riche et a ouvert de belles perspectives avec l’équipe nantaise. »

Une initiative que le groupe de travail espère bien reproduire l’année prochaine à Nantes mais aussi sur d’autres bassins !

Partagez ce contenu, choississez votre plateforme

Notre réseau